Le Moulin Marcoux et la Maison Déry grouilleront d’activités cet été

Si on se fie au nombre de personnes qui ont assisté au lancement de la programmation annuelle de la Corporation des lieux historiques de Pont-Rouge (CLHPR), les activités qui animeront le Moulin Marcoux et la Maison Déry au cours des prochains mois seront fort populaires. Les responsables ont maintes fois répété qu’il y en aura pour tous les goûts, à vous maintenant de le découvrir.

Du côté du Moulin Marcoux, où l’équipement scénique a récemment eu droit à une imposante cure de jeunesse, une douzaine de spectacles seront présentés entre la fin de juin et le début de décembre. Dans l’ordre, les murs de l’endroit vibreront au rythme de la musique de Ian Kelly, Sarah Toussaint-Léveillé, Marie-Pierre Arthur, Kevin Bazinet, Jacques Michel, Pascale Picard, Bïa, Jordan Officer, Harvest (hommage à Neil Young) et Carotté. L’humour aura aussi sa place, a-t-on appris, alors que Claudine Mercier et Pierre Hébert feront leurs les planches de la Salle de spectacle Lynda-Lemay.

En plus des incontournables que sont devenus le Moulin hanté (Halloween) et Noël au Moulin, d’autres rendez-vous à ne pas manquer sont à l’agenda du Moulin Marcoux. Il s’agit des trois soirées qui seront présentées gracieusement dans le cadre du Théâtre des petits, en août prochain. Et que dire des conférences que donneront Les Petits Explorateurs, des camps, des ateliers et des expositions qui promettent, pour leur part, d’attirer de nombreux amateurs d’art dans les combles du moulin. Si la tendance se maintient, soulignons que 8 000 personnes devraient visiter la maison de la culture de Pont-Rouge cette année.

Quant à la Maison Déry, qui se dresse fièrement au pied de la côte du même nom, il ne fait aucun doute qu’elle plaira à ceux qui y poseront les pieds au cours de la saison chaude. Il faut dire que lors du dévoilement de la programmation, Gabrielle Boucher, soit la nouvelle agente culturelle de la CLHPR, a dévoilé qu’une série de rendez-vous festifs et familiaux y seront tenus. En plus des activités d’ouverture et de fermeture qui mettront le saumon en valeur, un camp d’archéologie, une séance de dessin pour Les Tours de Pont-Rouge et une exposition temporaire animeront notamment la maison et le site qui l’entoure. Au sujet de cette expo nommée « Une pêche d’exception », il importe de préciser qu’elle mettra en vedette une foule d’objets uniques datant de la fin du dix-neuvième siècle au tout début du siècle actuel. C’est à ne pas manquer!

Pour Marcellin Simard, il est clair que le Moulin Marcoux et la Maison Déry font la fierté de Pont-Rouge et de toute la région de Portneuf. S’il en est ainsi, a-t-il précisé devant les curieux qui ont assisté au lancement de la saison 2016-2017, c’est que de nombreux partenaires appuient la CLHPR qu’il préside. La Ville de Pont-Rouge, les gouvernements du Québec et du Canada et la Caisse populaire Desjardins du Centre de Portneuf sont du lot. Il va sans dire que M. Simard a aussi souligné l’indispensable dévouement dont font preuve les bénévoles et les employés sans qui les deux lieux historiques les plus populaires de Pont-Rouge ne seraient pas devenus ce qu’ils sont.

Tout comme son collègue, la directrice Élaine Prévost a profité du dévoilement de la programmation pour saluer la générosité de tous ceux et celles qui appuient la CLHPR. C’est notamment grâce à eux, a-t-elle mentionné, que d’importantes annonces seront faites l’automne prochain concernant la restauration, la mise en valeur et la mise aux normes du Moulin Marcoux.

Trois façons de se procurer des billets

Pour les spectacles qui seront présentés au Moulin Marcoux, sachez qu’une prévente exclusive aux membres de la CLHPR bat son plein. Ces derniers ont jusqu’au vendredi 20 mai pour en profiter. Par la suite, tous les intéressés pourront en acheter sur place aux heures d’ouverture et lors des spectacles, en réserver en composant le 418 873-2027 et en commander en ligne au www.moulinmarcoux.com.

Une cure de jeunesse pour la sonorisation

Au cours de l’hiver, vous serez heureux d’apprendre que la sonorisation de la salle de spectacle du Moulin Marcoux a fait l’objet d’une importante mise à jour. L’équipement scénique y est donc aujourd’hui de fort bonne qualité et, encore une fois, ce n’est pas sans aide que la CLHPR a pu mener à bien ce projet. Près de 60 000 $ lui ont été versés dans le cadre du déploiement du Plan culturel numérique du Québec et 6 700 $ lui ont été remis par la Caisse populaire Desjardins du Centre de Portneuf. C’est sans compter l’aide reçue du gouvernement fédéral dont différents programmes ont permis à la CLHPR de toucher à plus de 30 000 $ récemment.

L’occasion s’y prêtant bien, soulignons qu’en plus du budget annuel récurrent de 23 000 $ qu’elle accorde à la Corporation des lieux historiques, la Ville de Pont-Rouge a accepté de lui verser la rondelette somme de 50 000 $. Le maire Ghislain Langlais a expliqué que cette dernière rendra possible la réalisation d’améliorations locatives.

En terminant, rappelons que le www.moulinmarcoux.com de même que le www.maisondery.pont-rouge.org sont respectivement à visiter pour avoir plus de détails sur le Moulin Marcoux et la Maison Déry.

moulin_marcoux_mai2016_1

Pascale Picard, qui sera en spectacle au Moulin Marcoux le 8 septembre prochain, a participé au lancement de la programmation. Soulignons qu’elle a alors interprété des versions francophones de deux ses pièces et qu’elle entend profiter de l’été qui s’en vient pour en offrir davantage à ceux qui iront l’entendre.