Le point sur l’incendie

Le député Michel Matte, de retour de voyage, a visité les lieux du sinistre samedi après-midi, au centre-ville de Saint-Raymond. « Quand c’est pas l’eau, c’est le feu », s’est-il exclamé en réaction à cette situation, en compagnie du maire suppléant Fernand Lirette, du d.g. François Dumont et du d.g. de la Télécommunautaire Richard Thiboutot.

M. Matte n’avait aucune annonce spécifique à faire, mais regardera quels programmes pourraient s’appliquer notamment pour préserver le caractère patrimonial de ce secteur. Si l’incendie s’avérait d’origine criminel, on pourrait aussi obtenir de l’aide via la Loi sur l’indemnisation des victimes d’actes criminels (IVAC).

À ceux et celles qui se demandent pourquoi le nettoyage des dégats de l’incendie tarde, c’est tout simplement une question d’entente entre les différentes compagnies d’assurances selon les édifices sinistrés.

On en sait un peu plus sur les relocalisations forcées des différentes places d’affaires touchées par l’incendie qui a détruit des édifices du centre-ville de Saint-Raymond la nuit du 1er mai.

Tant le service au public de Dery Télécom que la Télévision communautaire portneuvoise seront relocalisés dans le centre-ville. L’endroit précis sera annoncé bientôt, mais les informations préliminaires indiquent qu’il s’agira de l’édifice Roch Julien.

Notons que CJSR, qui devait présenter une émission spéciale jeudi soir sur Facebook, a dû remettre cette initiative au mardi 10 mai à 14h pour des raisons techniques. L’émission d’une heure animée par Michel Beausoleil sera diffusée sur Facebook et sur le câble. On y fera le point sur la situation, avec comme invités, le maire Daniel Dion et le directeur du service d’incendie et de la sécurité publique de la Ville de Saint-Raymond Jean-Claude Paquet; la responsable des communications avec les médias pour la SQ sergente Hélène Nepton; la copropriétaire et responsable des communications chez Déry Télécom, Nathalie Gagnon; le directeur général de la Télévision communautaire CJSR, Richard Thiboutot; et deux commerçantes sinistrées, Rachel Paré (esthétique) et Sonia Pelletier (couturière).

Quand au Centre esthétique Saint-Raymond, qui avait ouvert ses portes tout récemment au 149 rue Saint-Joseph, il sera provisoirement relocalisé dans la maison de la Chambre de commerce de la rue Saint-Jacques. On ne connaît pas la date de réouverture pour l’instant, suivez la page Facebook du Centre esthétique et Le Martinet pour être au courant.

La designer Sonia Pelletier, dont l’atelier et les bureaux se trouvaient dans l’édifice de Déry Télécom, a placé un message sur Facebook le 4 mai, dont voici un extrait :

Présentement, je suis en réflexion sur mon avenir comme entrepreneur, à savoir si j’ai envie de me battre pour tout repartir à zéro. En 20 ans, j’ai crée plus de 300 modèles d’uniformes pour les professionnels de la santé et salons de beauté. Mes uniformes étaient vendus partout au Québec et au Nouveau Brunswick. […) Je dois décider si à 46 ans, j’ai envie de travailler autant… si il y a encore un avenir pour la production fait au Québec? Mes employées étaient pour moi ma famille, Josée, Louise, France, Jocelyne, Hélène, Julie, Ginette, Patricia et Louise. Bravo pour votre excellent travail au cours de ces années.

Par ailleurs, le député fédéral Joël Godin a livré ce message le 2 mai dernier, dont voici un extrait:

Déclaration du député de Portneuf–Jacques-Cartier, M. Joël Godin, à la suite de l’incendie survenu à Saint-Raymond

« Nous avons tous appris avec stupeur et consternation qu’un incendie avait dévasté une partie du centre-ville de Saint-Raymond dans Portneuf dans la nuit de samedi à dimanche, faisant place à un trou béant. Je connais la force de caractère des citoyens de Saint-Raymond, ils ont toujours démontré qu’ils sont capables de se retrousser les manches et de se mobiliser pour faire face à ce genre de situation difficile. Je tiens à leur témoigner mon entière collaboration pour la suite des évènements.

incendie_sr1

Photo par Gaétan Voyer