Une belle récompense pour l’étudiante en architecture Jasmine Maheu Moisan

Dans le cadre du vingt-sixième Gala de la vie étudiante de l’Université Laval, de nombreux jeunes ont été honorés à la mi-avril. Une Raymondoise compte parmi eux et il s’agit de l’étudiante en architecture Jasmine Maheu Moisan. Son implication a été reconnue dans la catégorie « Projet santé, communautaire et social ».

En tant que coordonnatrice générale, Jasmine Maheu Moisan a participé à la mise en place d’un espace public éphémère « SPOT-Sympathique Place Ouverte à Tous » et c’est grâce à ce dernier qu’elle s’est illustrée lors du gala. « La créativité, l’ingéniosité et le talent dont elle et son équipe ont témoigné leur ont valu un trophée ainsi qu’une bourse de 600 $ », nous a confirmé le Bureau de la vie étudiante de l’Université Laval.

Pour ceux qui n’en ont pas entendu parler, il faut préciser que le SPOT « vise la réappropriation et la revalorisation d’un site urbain délaissé, par l’aménagement d’une place publique éphémère, destinée aux citoyens de la ville de Québec ». Après avoir animé le quartier Saint-Roch, cette plate-forme de diffusion culturelle et communautaire supportée par des installations architecturales conçues et construites par des étudiants de l’École d’architecture de l’Université Laval et des architectes professionnels proposera des festivités dans Saint-Sauveur. Des activités telles que des soirées de théâtre, du cinéma en plein air, des rencontres artistiques, des séminaires éducatifs et même des rendez-vous sportifs sont à prévoir. Au www.spotqc.com, où la programmation complète sera diffusée sous peu, ajoutons que les porteurs de la Sympathique Place Ouverte à Tous promettent à tous qu’elle sera « un incontournable estival, un lieu de rencontre et d’échanges offrant une expérience urbaine unique et inattendue ».

L’édition 2016 du Gala de la vie étudiante de l’Université Laval a vu plus de 350 personnes célébrer l’engagement des finalistes et saluer l’implication et la détermination des ceux et celles à qui trente-quatre trophées et bourses ont été décernés. Évidemment, ce fut une belle occasion pour Jasmine Maheu Moisan et ses coéquipiers de voir leurs efforts récompensés et de célébrer le fait qu’à leur façon, ils « ont su contribuer à enrichir et à embellir leurs communautés universitaire et régionale ».

Si vous voulez suivre l’évolution du SPOT de près, rendez-vous régulièrement sur la page Facebook du projet.

jasmine_maheu_moisan

La Raymondoise Jasmine Maheu Moisan est étudiante en architecture à l’Université Laval (Photo : David Cannon)

spot_avril2016

Cet été, c’est dans Saint-Sauveur que sera aménagée une Sympathique Place Ouverte à Tous.