Terr-O-Nostra Environnement salue la modification du Règlement Q-2, r. 22

Si cette nouvelle est passée sous votre radar, sachez que le député de Portneuf Michel Matte et Marc H. Plante, adjoint parlementaire du ministre David Heurtel et député de Maskinongé, ont récemment annoncé la modification proposée du Règlement sur l’évacuation et le traitement des eaux usées des résidences isolées (Q-2, r. 22). Entre autres citoyens qui ont accueilli cette nouvelle avec enthousiasme, on compte très certainement les administrateurs de Terr-O-Nostra Environnement.

Comme la première phase de la modification du Q-2, r. 22 propose notamment l’installation de cabinets à terreau (toilettes à compost) avec fosse de rétention pour les eaux ménagères et que O-Nostra Environnement a, entre autres ambitions, celle « de faire avancer les connaissances et de favoriser l’innovation dans le domaine de la valorisation écologique et équitable de toutes les ressources organiques domestiques », vous comprendrez que cela réjouit la présidente de l’organisme Sandrine Seydoux.

Il faut aussi dire que dans Portneuf, ce n’est pas d’aujourd’hui que des efforts sont déployés afin que les « toilettes sans eau » regagnent leurs lettres de noblesses. Il y a un an, rappelons qu’un important forum portant sur les toilettes sèches a été tenu à Grondines à la suite de la mobilisation citoyenne qu’ont initiée Lucie Mainguy et son équipe d’Aliksir. Dans la foulée de ce rendez-vous, une pétition demandant au gouvernement de « favoriser la gestion plus responsable, plus durable et moins coûteuse des déjections humaines par l’utilisation des toilettes sans eau » a été signée par près de 1 600 personnes et Terr-O-Nostra Environnement a vu le jour.

Puisqu’elle est d’avis les toilettes sèches modernes « répondent aux défis actuels » et qu’elles sont « une solution écologique, simple et peu coûteuse pour la protection de notre eau et de nos sols », nul ne sera surpris d’apprendre que Sandrine Seydoux qualifie l’annonce faite par David Heurtel et son adjoint parlementaire Marc H. Plante d’« importante avancée pour [leur] mise en place ». Pour les « modifications concrètes et à court terme au règlement Q-2, r. 22 » qu’il a proposées, elle félicite le gouvernement provincial et souligne sa « volonté d’implanter des solutions abordables et durables en matière d’assainissement ».

L’occasion s’y prêtant bien, il est intéressant de mentionner que depuis le 3 mars dernier, soit depuis son assemblée d’organisation, Terr-O-Nostra a pour mission «  de contribuer à la santé de la Terre et de ses habitants en favorisant la gestion durable des ressources domestiques (dont les déjections humaines) par l’éducation ainsi que par le développement, la promotion et l’implantation de produits et services équitables ancrés dans une vision holistique qui replace l’homme au sein de l’écosystème et du vivre ensemble ».

Ceux qui sont intéressés par le Règlement sur l’évacuation et le traitement des eaux usées des résidences isolées et les modifications qui devraient lui être apportées aimeront lire notre article De nouvelles solutions pour des installations septiques aux normes.terr_o_nostraTerr-O-Nostra a pour mission de contribuer à la santé de la Terre et de ses habitants en favorisant la gestion durable des ressources domestiques et cela inclut les déjections humaines.