Conseil du patrimoine culturel de Cap-santé : 15 000 $ pour protéger ses archives

Les archives sont un élément important de la richesse du patrimoine paroissial.   Le Conseil du patrimoine culturel de Cap-Santé a justement pour mission de faire connaître et apprécier les éléments tant matériels qu’immatériels de la paroisse Sainte-Famille.

Mais comme les archives sont des éléments fragiles et non éternels, l’important est de trouver le moyen de les conserver et de les mettre en valeur.

Jeudi dernier donc, le député fédéral Joël Godin était de passage au presbytère de la paroisse Sainte-Famille de Cap-Santé où l’on procédait à l’annonce d’un octroi de 15 091 $ provenant du Programme pour les collectivités du patrimoine documentaire de bibliothèque et archives Canada.

Ce montant contribuera à la réalisation du projet Inventaire et classement des archives de Cap-Santé, qui consiste au traitement des documents textuels et volumes, de même qu’à l’analyse, la codification et le classement des dossiers. En même temps, il s’agit de trier ces dossiers selon leur pertinence de conservation.

Parallèlement, on procédera à la numérisation de plusieurs documents. On diminuera ainsi leur manipulation et leur préservation en sera améliorée.

Au rang des plus anciennes paroisses du Québec, Cap-Santé a vu son site paroissial de Sainte-Famille (église, presbytère, cimetière, charnier, garage, Place de l’Église et emplacement de l’ancien presbytère), classé site historique en 1986 par le ministère des Affaires culturelles de Québec. Ses archives témoignent des débuts de la colonisation et de l’établissement des populations hors des grandes villes.

Or, en raison du mode de conservation actuel qui laisse à désirer, ces archives sont soumises à la dégradation en raison de divers facteurs comme l’humidité, les parasites, la poussière, etc. D’où l’extrême importance de les protéger.

On avait constaté l’importance de cette documentation tant religieuse que civile, notamment lorsqu’un dépliant avait été produit sur le programme d’interprétation du patrimoine funéraire, et lors de la préparation de l’exposition présentée aux Journées de la culture 2014.

Le Conseil du patrimoine culturel profite donc de son 20e anniversaire en cours afin de lancer ce vaste projet de conservation.

Traitement de documents et volumes, créations de listes et d’index, inventaire de livres, plans et cartes, nettoyage de documents et volumes, numérisation et codification qui permettront de préserver certains originaux, voilà le programme de cette opération archives.

Plusieurs partenaires rendent possible cette réalisation : la Fabrique qui donne accès aux documents et locaux, la Ville de Cap-Santé qui permet l’utilisation d’employés au besoin, la MRC par l’aide de son agente culturelle, l’archiviste et directeur du Centre d’archives régional de Portneuf à titre de consultant externe, et bien sûr les membres du Conseil du patrimoine et autres bénévoles qui collaboreront au processus.

conseil_patrimoine_culturel_cap-sante1
Le député Joël Godin s’initie au nettoyage de documents anciens, en l’occurrence un magnifique recueil de chants grégoriens, sous l’oeil de l’archiviste Daniel Saint-Amand (à sa droite sur la photo, du Centre des archives régionales de Portneuf), en présence du président de l’Assemblée de fabrique Daniel Piché, de la présidente du Conseil du patrimoine culturel de Cap-Santé, Lyse Naud, du maire Denis Jobin, de l’agente de développement culturel de la MRC, Éliane Trottier, et à droite, de l’administrateur du Conseil du patrimoine culturel de Cap-Santé, Ludger Lavoie.