Donnacona dévoile son Monument des anciens combattants

« Hommage à nos citoyens qui ont combattu et contribué à maintenir la paix dans le monde ». C’est l’inscription que vous lirez sur le Monument des anciens combattants dévoilé ce matin dans le Parc Donnacona, en ce Jour du souvenir qui souligne l’armistice de 1918, mais aussi la fin de la Seconde guerre mondiale qui a pris fin il y a 70 ans.

 
Première dans la MRC de Portneuf à créer un monument dédié aux vétérans canadiens, comme l’a souligné le maire Sylvain Germain, la Ville de Donnacona a accueilli dignitaires, anciens combattants et citoyens pour le dévoilement du monument où tous seront invités à venir s’y recueillir, non seulement le Jour du souvenir, mais tous les jours de l’année.
S’adressant aux vétérans, « vos actions font de vous de héros », s’est exclamé le président des Fêtes du centenaire de Donnacona, Alain Papillon. Cet événement qui s’inscrivait dans la programmation des fêtes, avait été suggéré par un ancien combattant, qui en avait glissé un mot au maire il y a quelques années.
 
Le comité du 100e a tout de suite accepté l’idée et lui a fait tout un écho ce matin, dans le cadre d’une cérémonie sobre mais touchante.
 
Sitôt le monument dévoilé par les vétérans de la Seconde guerre MM. Darveau, Godin et Veillette, des couronnes de fleurs et divers objets symboliques ont été déposés au pied du monument par les dignitaires et les citoyens.
 
Sonnerie au mort et hymne national ont complété le déroulement.
 
Quelques allocutions ont été prononcées, dont celle du représentant du député provincial, Vincent Caron. Français d’origine, petit-fils de « poilu » et de résistants, il a tenu à « proclamer haut et fort, vive la paix, vive la liberté ».
 
C’est justement pour ces valeurs essentielles à notre civilisation que tant d’hommes ont sacrifié leur vie, et qui méritent aujourd’hui cet hommage.